La Faculté de l’Être

C’est quoi?

  • La faculté de l’Être est le second pôle de mon projet. Il reprend les trois axes principaux de mon activité : se choisir, donner et recevoir et les trois mouvements relationnels. Ici, il s’agit de moments en groupe, tels des stages ou des retraites. 
  • C’est un retour aux sources, à sa source, à l’essentiel, à la simplicité pour retrouver sa propre nature. L’intention de ces événements est de se dépouiller de l’inutile pour être, oser être et devenir qui on est.

C’est pour qui?

  • C’est pour quiconque à envie de s’offrir un temps intense et transformateur, qui a envie de se laisser bercer par la force du groupe, créant une synergie, des résonances, permettant ainsi d’aller plus profondément en soi.

C’est comment?

  • C’est une (re)connexion à la nature environnante et à sa propre nature. La simplicité est le mot d’ordre de ces événements, dans l’idée de se délester du superflu pour retrouver facilement et naturellement le chemin vers soi.
  • La nature, comme miroir, est notre plus grand modèle. Aller dans le flot de ce qui se passe, accueillir, reconnaitre et accepter. Comme la nature, nous apprenons à utiliser nos propres ressources et à jouir des ressources environnantes, nous apprenons à être seul et à nous entourer.  Nous apprenons à nous révéler. Nous apprenons à être.
Concrètement ? Durant ces événements, je propose…
    1. Des ateliers ou conférences durant lesquels des concepts de l’Être sont exposés.
    2. Des ateliers « création – expression », dans lesquels il s’agit de créer et d’exprimer afin de se révéler à soi-même et aux autres par la même occasion. L’objectif de ces ateliers est de créer un passage vers l’Être par le faire. Les activités de ces moments sont entre autres de la danse (intuitive), du dessin, des jeux de sensations, émotions, perception et expression, de la création d’objets symboliques, de l’expression orale et écrite, de la cuisine, des lectures, des rituels.
    3. Des pratiques pour honorer le corps sont également proposées, telles que le yoga, l’éveil corporel, la danse.

Le camp de l’Être est une formule spécifique de ces événements, qui me tient particulièrement à coeur. Il s’agit de camp en nature, avec le minimum pour satisfaire les besoins primaires et apporter les soins nécessaires. Les activités proposées sont adaptées au lieu dans lequel nous évoluons, telles que la cueillette et la cuisine de ces plantes, la préparation d’un lieu de vie en forêt, les rituels, les discussions et partages, le landart, la marche, les jeux de sensations, émotions, perceptions, expressions, le silence. L’objectif est un retour sur soi par le biais de la nature.

C’est pour quoi?

  • La Faculté de l’Être a été créée dans le but d’apprendre à être, de s’oser, de plonger en soi. Elle a été conçue pour que chacun se regarde, se reconnaisse et s’aime, ou du moins, pour débuter ce chemin.
  • L’objectif est de se choisir pleinement et de voir à quel point c’est bon pour soi et son entourage d’être sa propre priorité.
  • L’idée est de repartir de ces événements le coeur léger, mais plein, en ayant créé des connexions avec des personnes « soutien », en ayant de nouveaux repères et de nouvelles habitudes.
  • La Faculté de l’Être invite à dessiner l’esquisse de sa nouvelle peau en insufflant la détermination d’aller au bout du processus.

C’est qui?

  • Je serai présente lors de ces événements, mais je n’animerai pas seule toutes les activités proposées. Je suis la principale animatrice des ateliers « création-expression » et laisse les deux autres pôles d’activités à des professionnels.
  • Tous les intervenants sont choisis en conscience et suite à une expérience personnelle vécue avec eux. Je les ai donc rencontrés et expérimentés avant de les proposer.
  • Mes critères sont la qualité de ce qu’ils apportent, leur capacité à donner pour que ce soit bien reçu et la détermination et la passion qui les animent. J’aime également être fascinée et admirative de leur travail, leur enseignement et leurs facultés.

C’est où?

  • Les lieux sont choisis avec soin et conscience pour permettre cette voie directe vers soi-même.
  • Il n’y a pas de lieu où se déroule tous les événements, car il doit correspondre à la couleur et l’ambiance de chaque événement.

C’est quand?

  • Dates à venir

C’est combien?

  • Les forfaits sont calculés en fonction de l’offre et comme chaque événement est unique et particulier, il n’y a pas de prix fixe.
  • Cela dépend du nombre de jours, du lieu, des intervenants et des activités proposées.